| 00.Welcome to «Bookish Smilla»

 Hello mes étoiles adorées ~

Comme sur mon Instagram, je vais garder ce joli surnom, que j'aime tant vous donner. J'ai la chance d'avoir à l'heure, où je vous écris cet article, 650 abonnés, que je surnomme chaque jour à travers mes stories ou mes posts : "mes flocons". Vous allez sûrement me demander "Pourquoi ?". Je vais vous répondre simplement, il y a quelques années de cela, j'ai déjà été blogueuse. Quand j'ai dû fermer mon blog, je me suis retrouvée avec une communauté toujours autant présente sur mon Instagram. Mon ancien pseudo était le nom du blog soit "Le Mama Blog", qui était un blog dit "lifestyle". Il me fallait trouver un nouveau pseudo et j'ai choisi : "Renard & Flocons".

Pour bien commencer, je pense qu'il me faut vous raconter un petit morceau de mon histoire. Nous allons remonter les années pour vous faire comprendre pourquoi je rêvais tant de rouvrir ce blog. En 1997/1998, avec la sortie du 1er "Harry Potter" de J.K. Rowling, que ma douce maman m'avait offert, j'ai eu la chance de découvrir l'univers de la littérature. Ce livre m'ayant tellement plus, je suis forcément allée le voir au cinéma avec mes parents et c'est là qu'a débuté mon expérience sur la toile. Avec un site web, fait de A à Z, par mes petits mains. J'y passais des journées et des nuits, durant les vacances scolaires, à travailler sur la mise en page avec les codes HTML. J'avais tout appris en autodidacte. J'aimais avoir des sites partenaires avec qui nous partagions notre addiction pour Emma Watson, l'actrice faisant Hermione et les autres acteurs du casting dont nous pouvions parler durant des heures. Ce que je préférai c'était m'occuper du site en lui-même : actualiser tous les jours avec des photos, des actualités, etc... J'ai eu plusieurs autres sites qui ont, à mon échelle, plutôt bien fonctionné.

En outre, à travers cet article je vais vous parler de mon parcours de lectrices mais aussi des lectures qui m'ont poussé à tant aimer lire !

Tout d'abord, après avoir lu diverses lectures pour "enfants", j'ai fouiné de fond en comble la bibliothèque de maman et j'y ai découvert l'ouvrage "Paroles" de Jacques Prévert. Je ne saurai pas vous dire le nombre de fois que j'ai pu le lire ! Mon préféré était "Le cancre", tu le connais ? Je me surprends en ouvrant ce livre, aujourd'hui, que la page est cornée à même ce poème et que de surcroit que je le connais toujours par coeur. Si vous ne connaissez pas ce recueil de poèmes, je vous laisse jeter un coup d'œil sur Babelio et vous conseille de lire ce fameux poème, qui m'avait tant marqué. L'ouvrage de poche que je possède a été édité en 1972, chez Gallimard Folio. Il a appartenu à ma mère et j'espère sera un jour dans les mains de ma fille. En effet, ce livre est un intemporel que je garde précieusement dans ma bibliothèque. Par la suite, j'ai lu tout ce que je trouvais, ma mère lisant beaucoup de polar et thriller, je suis vite tombée amoureuse de ce genre littéraire, tout particulièrement, le monde des auteurs scandinaves. J'en ai lu des tonnes et des tonnes n'ayant jamais assez d'argent de poche pour m'acheter tous ceux qui me faisaient rêver en librairie.

Entre temps, en primaire, durant l'année 1999, mon professeur nous avait proposé deux lectures, une dite "facile" avec un petit roman d'à peine cent pages, dont j'avoue ne plus me souvenir du nom et d'une autre dite "compliquée". Nous devions le lire durant les vacances, soit une quinzaine de jours. Toute la classe sauf un autre élève et moi-même avions choisi la seconde lecture, soit un livre de plus de 200 pages suivit d'un questionnaire pour mieux comprendre notre lecture soit 238 pages. Pour ma part, j'étais déjà très attirée par les pays asiatiques [les dramas, les musiques, la culture, la nourriture... C'est une autre de mes passions !]. J'aimais réellement les livres et ne voulais pas lire ce livre que l'on osait qualifier de "facile", c'était un réel challenge que je me lançais ! Je me souviens même que quand ma mère avait vu la grosseur du livre [en format de poche aux éditions Gallimard Folio Junior], elle m'avait demandé si j'étais sûr de mon choix, j'avais tout simplement opiné du chef et avais sauté de joie une fois passée en caisse avec mon nouveau bébé entre les mains. Ce fût une de mes lectures les plus intenses ! Ce roman écrit à quatre mains et nommé "L'enfant d'Hiroshima". C'est un roman épistolaire, où l'on découvre l'histoire vraie d'un adolescent, Ichirô et sa mère, Isoko, dans le Japon durant la seconde guerre mondiale. La correspondance commence lorsque Ichirô prend la décision de rester à Tokyo pour continuer le lycée tandis que ses parents et ses trois petits frères se réfugient à Suwa, une région de campagne, en espérant fuir les bombardements. Cette correspondance continuera quand bien même le jeune garçon se retrouvera obligé et ce après deux mois de séparation, de retrouver sa famille. On découvrira à travers ses lettres le quotidien d'une famille japonaise pendant cette période difficile : le rationnement, le départ des soldats, le manque d'informations, les bombes et la défaite du pays. Nous suivons à travers 19 lettres l'intimité d'un fils et d'une mère à un moment crucial de l'histoire japonaise et mondiale. Tout au long de ce roman et à mon jeune âge, je fus très émue des paroles partagées par les deux protagonistes. Ichirô parle à sa mère avec énormément de respect et celle-ci lui répond toujours avec beaucoup de bienveillance et d'amour. Je vous laisse découvrir la page créée par Gallimard pour ce roman, Je pense, d'ailleurs à le relire, quand j'aurai le temps, pour voir quelle image pourrait ressortir de cette histoire, à présent que je suis moi-même maman !

D'autre part, dans les années 2000, ce fût mon entrée au collège et les lectures obligatoires se sont faites de plus en plus fréquentes à mon plus grand plaisir. C'est à ce moment précis que j'ai rencontré le personnage de Sherlock Holmes dans le roman "Le chien des Baskervilles" écrit par Sir Arthur Conan Doyle. Une histoire qui m'a marqué car c'était la première enquête policière, où je mettais autant investi. J'avais entendu parler à plusieurs reprises de Sherlock et j'avais enfin la possibilité de le lire. Un livre lu peut être un peu trop jeune pour certains. Quant a moi, j'ai demandé à ma mère de me trouver le film et je l'ai regardé dans la foulée. C'est à partir de ce jour, que tout a réellement commencé ! Dès qu'un film intéressant passait à la télé, je cherchais s'il n'existait pas en livre. Ce que je continue à faire et ce pour beaucoup de séries et films. Je dédierai, d'ailleurs, un [ou plusieurs] article(s) sur ce sujet dans le blog très prochainement.

Je vous ai confié les 4 livres qui m'ont donné l'envie de continuer à lire, à avoir le sentiment de préférer passé des heures le nez dans un ouvrage que de regarder la télévision ou à faire n'importe quoi d'autre ! Une réelle addiction était née. Malheureusement, depuis l'âge de 12 ans, j'ai eu de nombreux soucis de santé, qui m'ont souvent mis à l'écart ou d'être hospitalisée, à chaque fois, un bon livre me tenait compagnie. Chacune de mes lectures m'a toujours appris ou montré de nouveaux points de vue et j'en suis sûr cela m'a aidé à avoir une ouverture d'esprit.

   

Par la suite, je m'intéressais de très près au blog tenu par les maisons d'édition et à l'époque c'était des pages skyblogs. Gallimard en tenait une "On lit plus fort", un jour j'ai réalisé qu'ils proposaient qu'on leur envoie une lettre avec des exemples de chroniques sur des livres que nous avions pu aimer ou non dans le passé. Je me suis lancée et j'ai eu l'immense honneur d'être chroniqueuse durant une année puis reprise l'année suivante auprès de l'équipe d'On lit plus fort. Je recevais 2 à 3 fois par mois des romans dits "épreuves non corrigées" et bien sûr en avant-première. Parfois avec un mois à l'avance ou deux semaines, cela variait. J'ai vécu l'une des plus belles et surtout la première expérience en tant que chroniqueuse pour l'une des plus grandes maisons d'édition au monde. Le premier roman qu'il m'avait envoyé fin août 2010 était "Reckless" de Cornelia Funke pour n'en citer qu'un [si vous souhaitez en savoir plus vous pouvez aller faire un tour sur sa fiche Babelio]. Je les garde tous, dans ma bibliothèque, comme un trésor sans prix !

À cette époque, je tenais une page "skyblog" sauf que cela ne me correspondait pas totalement mais c'était l'une des conditions pour être chroniqueuse alors durant les deux années je suis restée sur cette plateforme. Puis quand je suis arrivée à la fin de mon contrat avec Gallimard Jeunesse, je n'ai plus eu l'envie et l'énergie, à cause de ma santé de continuer cette page. Quelques années après, j'ai voulu reprendre mon rôle de webmaster [ndlr. nom que l'on donne à une personne qui s'occupe d'un site web] mais je n'avais plus les même attentes et ouvrir un blog était le meilleur compromis = moins de temps avec tous les codes. C'est là qu'en 2015, j'ai ouvert "Le Mama Blog", je vous parlerai plus amplement dans un autre article, où j'aborderai aussi le sujet de mes partenariats précédents. C'était un blog "lifestyle", comme dit précédemment, pour ceux qui ne comprennent pas trop ce mot, cela signifie que je pouvais parler de tout ce qui concerne ma vie quotidienne. J'y parlais, bien sûr, de lecture et j'ai fait de fabuleux partenariats grâce à ce blog qui a été ouvert deux années.

En ce début d'année 2021, j'ai pris cette résolution de revenir parmi vous, sur Booksta, sur le blog Bookish Smilla ainsi que sur d'autres plateformes, pour avoir un réel partage avec vous tous mes flocons. Vous parlez dans les détails de mes lectures coup de coeur, de mes partenariats, de mes bookhaul ou encore unboxing... Tout sera lié via les réseaux et je suis sûr que ce projet m'épanouira alors j'espère que vous serez tous là dès demain pour mon 1er article "Avis Livresque". Pour terminer, je vous mets quelques petites photos ❤️ et pour retrouver touuuuuus mes liens c'est sur Linktr.ee.

  

Une très belle année à toutes celles et ceux à qui je ne l'ai pas encore souhaité ~ Que la santé, le bonheur et l'amour soit avec vous. Je terminerai avec cette phrase que vous allez entendre souvent à présent :

C'est lundi que lisez-vous ?

 

Restez Connectés 🐱🌈 .
Smilla ~

Commentaires

  1. Superbe initiative, je suis fière de toi, restons connectés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce message de soutien qui fait du bien 💋

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

| 03. [CHRONIQUE ROMAN]

| 06. [CHRONIQUE ROMAN]

| 01. [CHRONIQUE ROMAN(s)]