| 06. [CHRONIQUE ROMAN]

Hello mes étoiles adorées ~
J'espère que vous vous portez bien, que vos lectures se suivent mais ne se ressemblent pas ! Car c'est ça aussi le plaisir de lire, découvrir à chaque fois un univers différent qui nous emporte dans nos pensées les plus enfouies. Lorsque j'ai accepté de chroniquer ce roman pour Axel Witzke, je savais vers où j'allais, quand je dis cela je parlais bien évident du pays dans lequel allait m'emporter Axel avec lui : le Japon. Un pays que j'affectionne, tout particulièrement, depuis plus de quinze ans...


« Hikarie : vers la lumière »
~ écrit par Axel Witzke ~

Biographie : Axel Witzke est né le 6 novembre 1990 à Nevers, en France. Après des études en architecture, Axel a obtenu son diplôme, il est très vite parti au Japon, un pays qui le passionnait pour ses bâtiments mais aussi pour sa culture. Il y parti, durant six années pour y travailler comme mannequin. De plus, Axel a travaillé dans le marketing mais aussi a été guide pour de nombreux Français. Connaissant l'histoire du Japon et ses bâtiments cela était pour lui un vrai plaisir de pouvoir parcourir ce joli pays. Au cours de son année au pays du Soleil Levant, il décida d'écrire, en parallèle de son métier de mannequin, qu'il ne croyait pas sûr, mais dans lequel il a excellé. D'une réflexion personnelle, il s'était donné un but de 500 pages dont il a amplement réussi le challenge... Cet ouvrage n'est pour le moment pas publié, il nous parlera de la mythologie grecque et de fantasy. En attendant, Axel est revenu depuis 6 mois en France, il se nourrit de la culture nippone pour explorer le monde de l'édition et espère que ses livres parleront d'eux-mêmes.

Feuilleter les 1ères pages du roman : Amazon

   

Date de parution : 13 septembre 2020 ~ Nombre de page : 251 ~ EAN 9782492287015

SynopsisEt si vous restiez bloqué à Tokyo durant une nuit qui n'en finit pas... Jusqu'à quel point seriez-vous prêt à vous dépasser pour survivre ? Pour retrouver la lumière ? Il faut tout avoir perdu pour se rendre compte de ce que l'on chérissait. Quand Kyôichi saute devant le dernier train de la gare de Shibuya, il ne veut pourtant pas mourir, mais il est bien décidé à se sacrifier pour sauver ce qu'il reste de sa famille. Enfin, il l'était jusqu'à ce qu'une mystérieuse jeune femme l'entraîne à la place dans une autre Tokyo, plongée dans les ténèbres d'une nuit sans fin. Poursuivi par des dragons, des yokaïs, mais surtout par une ombre angoissante, Kyôichi devra suivre sa guide s'il veut de nouveau revoir le soleil. Il en est capable, mais la véritable question est : le veut-il vraiment ?

«Kyôchi admirait toutes ces personnes qui se battaient chaque jour, à chaque lever de soleil pour continuer à avancer. Leur vie était pourrie et pourtant, elles ne se résignaient pas et poursivaient, dans l'espérance d'un jour meilleur.»


Bliographie de l'auteur :

L'Éveil des Mononokés
Perdre son corps, c’est déjà une épreuve... Mais imaginez que vous vous retrouviez enfermé dans celui d’une chatte à deux queues, envoyée par les dieux pour sauver le monde des Mononokés ? Li’an, lui non plus n’était pas prêt. Au commencement, le kami de la vie scella Izanami, la Mort, dans l’Enfer souterrain pour sauvegarder notre monde. Mais l’équilibre est rompu, la mort entrave la balance du destin. Suintant à travers la pierre, elle remonte et empoisonne notre terre et tous les êtres à sa surface. En ce moment même, les démons et les esprits se dressent pour défendre ce monde. On les appelle les mononokés. Trois de leurs clans se sont alliés : les tanukis, les nékos et les kitsunés, les fameux démons renards. Mais les kitsunés, corrompus par le pouvoir d’Izanami ont trahi les autres clans. Les mononokés survivants font face, mais ils manquent de cohésion. L’Alliance se délite et l’Ombre progresse… Pour défaire Izanami, la néko Kizuna a reçu les reliques sacrées : le miroir, l’épée et le magatama. Mais l’improbable s’est produit quand elle a échangé par accident son corps et ses pouvoirs avec un humain. Bloqués tous les deux dans le corps de l’autre, sauront-ils sauver nos mondes ? Et provoquer l’éveil des mononokés... Inspirée par la culture et la mythologie nipponne, cette lecture sera un bol d’air frais (ou de ramens!) pour vous. Li’an, Kizuna et Toranosuké vous emmènent faire le tour du Japon. Alors, vous venez ?

#fantasy #japon #manga #mononoke #yokai #mythologie
Pour feuilleter le début du roman : Amazon
Où acheter ce roman : Amazon / Site Officiel d'Axel Witkze

L'Aigle et le Koto : Les Noces Duelles 
Si vous deviez choisir entre l’Amour, la Famille ou le Pouvoir, tout en sachant que vous perdriez à jamais les deux autres, quel serait votre choix ? Alors que le feu du dragon consume encore les ossements de son père, Aruta, lui, a déjà pris sa décision ! Aruta, Véga, Deneb... Trois étoiles aux destins entremêlés par les desseins tortueux des kamis. Une épopée de fantasy épique à travers un Hokkaido féodal et merveilleux. Plongez au temps des samouraïs, des dragons et des démons-renards. Une époque où la tradition et l’honneur imprègnent encore les gestes des guerriers. Mais la vie du samouraï est aussi brève que la floraison du cerisier; dans les ténèbres, des complots se trament et les allégeances évoluent... Inspiré par la culture et la mythologie nipponne, ce premier tome offre un voyage initiatique digne des plus grandes épopées de la mythologie classique. Voyagez à travers les pages, découvrez un nouveau monde de légendes, peuplé de yokaïs et de tout un folklore enchanté pour ce premier tome d’une saga orientale d’une envergure sans précédent. Un roman porté par une esthétique zen, douce et sophistiquée. Qu’attendez-vous pour franchir le pas ? Tirez le katana et faites votre choix !

#fantasy #japon #dragon #romance #complot #mythologie
Pour feuilleter le début du roman : Amazon
Où acheter ce roman : Amazon / Site Officiel d'Axel Witkze


Un Prince pour Nöel 
C'est Noël avant l'heure ! Pour enfin obtenir ma promotion, mon patron m'oblige à avancer Noël d'un mois ! Inimaginable, me direz-vous, mais pas pour moi. Je compte bien expédier les célébrations pour éviter des souvenirs douloureux, pourtant, un chevalier servant ne va pas me rendre la tâche facile ! Miel Haravir a des objectifs. À la vie, comme au travail, elle se projette et planifie : normal pour une architecte. Mais quand elle se retrouve bloquée dans le manoir d'un prince bien charmant, à Paris, son patron la réclame et pas seulement pour son travail. Mais sur place, la rencontre avec un bel entrepreneur chamboule ses plans. Entre son patron sexy et le doux hôte, Miel va devoir se battre pour conserver sa promotion et découvrir ce à quoi elle aspire vraiment. Mais alors qu'elle commence à y voir plus clair, l'arrivée du prince étranger vient tout remettre en question. Arrivera-t-elle vraiment lui résister ? Et tout ça sans compter sur les derniers rennes alpins sauvages, un père Noël édenté et l'imprévisible météo tchèque ! Un conte de Noël ou épopée rocambolesque, armez-vous de votre sourire et découvrez les bienfaits du Cinnamon Dolce Latte et d'une lecture à réchauffer les cœurs. C'est Noël en Isenstein ! Le château vous ouvre ses portes, suivez le guide...

#romance #amour #comédie #prince #noël #feelgood
Pour lire les trois premiers chapitres du roman : Wattpad
Où acheter ce roman : Amazon / Site Officiel d'Axel Witkze

 

«Kyôchi regarda encore un instant le reflet des passagers dans la vitre, un mince sourire au coin des lèvres, puis plongea son regard au plus profond de la nuit.»

Ma Chronique : Une question me taraudait quand j'ai vu le titre, nous parle-t-il de lui-même : "Hikari". Oui, cela s'écrit bien sans le -e-. En japonais il n'existe pas. De plus, il faut savoir que la langue japonaise fonctionne par syllabe HI/KA/RI et se prononce "hikali". Pour ceux qui ne connaîtrait pas la signification de ce mot, tout d'abord, il peut être utilisé comme prénom plutôt féminin. De nombreuses célébrités connues le portent, d'ailleurs, telles que Hikari Mori [森星] ~ modèle photoHikari Mitsushima [ 満島ひかり] ~ actrice. Il peut exister comme mot familier et signifier "lumière". De plus, une ville "光市" porte ce nom, elle est située dans la préfecture de Yamaguchi, au Japon. Nous allons tenter d'apprendre, tout au long de ma chronique, qu'elle est la signification qu'a voulu utiliser l'auteur... Tout d'abord, l'histoire se passe principalement dans la préfecture de Tokyo, où Kyôchi jeune chômeur, passe une agréable soirée en compagnie de ses anciens collègues de travail. En effet, le garçon avait dû voir ses rêves à la baisse et avait donc oublié son rêve, le plus grand, de devenir mangaka pour travailler quelque temps à "Hamburg King". Une entreprise où il était aimé et où l'on aimait sa façon de travailler. Il avait une complicité particulière avec ses collègues mais il ne souhaitait pas leur parler de tout et surtout pas de son mal-être, ni du pourquoi ! Kyôchi après le repas passé en leur compagnie, ce soir-là, va refuser une suite à la soirée vers un kyabakura [bar à hôtesse japonais]. Il ne trouve plus aucune motivation et n'a qu'un but en tête. Ses collègues, ni sa belle Sora ne se doutent, sur le moment, que Kyô se sent au plus bas et à même des idées suicidaires. Comme tous les garçons veulent aller au kyabakura, Kyô décide de raccompagner Sora sur une partie du chemin. Quant à lui, dès qu'il le peut, il se lance vers la gare... Mais que veut-il faire à cet endroit ? En pleine nuit ? Après avoir vu plusieurs trains passés devant lui, il décide de sauter sous le dernier train qui arrive à la gare de Shibuya. Pourtant au fond de lui, il ne veut pas mourir, il ne veut pas abandonner sa famille qu'il aime tant mais ne voit pas d'autre moyen pour les sauver du triste sort qui les attend... Il décide donc de se sacrifier pour rembourser leurs dettes et oublier le moindre souvenir qui le hante. Tout du moins, c'était jusqu'au moment où une jeune femme française le pousse à ne pas passer à l'acte en lui lançant un défi ! Il refuse, au début, de succomber à ce chantage puis se reprend et se dit que peut-être cette nuit et seulement une nuit de plus, pourrait lui faire comprendre pourquoi cette jeune femme si mystérieuse insiste pour lui sauver la vie. Il se rend compte dans le reflet, que la jeune femme porte une seule et belle aile blanche. Elle l'emmène avec elle pour partager une longue nuit dans la ville de Tokyo, plus sombre que jamais. Kyô a accepté ce challenge et doit alors aller trouver ses 12 jalons, ceux qui retiennent ses souvenirs. Qu’il tentait de repousser depuis trop longtemps, pour pouvoir se sortir de cette nuit sans fin, qui l'aidera à se remémorer des images les plus enfouies. Ainsi espère-t-elle, lui prouver que mourir n'est pas la meilleure des solutions. Que peut-on apprendre en une seule nuit plongée dans un monde rempli de yokaïs, de dragons, de kitsunes  et tout un tas de dangers... A lutter contre ses propres démons... Kyôchi n'a plus le choix, il ne peut plus faire marche arrière, il se force à tout affronter et faire face à chacun de ces évènements qui ont bousculé sa vie et l'ont modifiée à jamais. Pour l’accepter telle qu'elle est aujourd'hui et non comme il l'aurait rêvé ! Le plus difficile pour lui est de tenter de comprendre pourquoi une ombre angoissante le suit partout malgré l'aide de sa guide qu'est devenue Liv. Elle qui n'était plus tôt qu'une simple inconnue. Désormais, elle tente au mieux de lui indiquer les méthodes à appliquer et devient sa boussole. La vraie question est : sera-t-il capable de passer une nuit si dure autant physiquement que psychiquement avec Liv comme seule alliée. Surtout le veut-il vraiment ? En outre, faut-il vraiment avoir tout perdu pour se rendre compte que tout ce que l'on avait et chérissait était si inestimable à notre vie et à notre coeur. Un roman rempli d'actions et de combats, l'auteur nous tient en haleine et ne lâche pas une minute le pauvre Kyô, qui va passer de terribles moments. Il va se trouver face à certaines réalités qu'il n'avait pas aperçues de la même manière lorsqu'il se trouvait être acteur de sa vie tandis qu'à la conjoncture actuelle il se trouve spectateur de celle-ci. Un livre qui nous apporte une sacrée morale, sur la famille mais aussi sur la psychologie du "soi-même" intérieur, de l'amitié, de l'amour qui se trouve parfois moins loin qu'on le croyait. Le tout avec un décor fabuleux que nous offre l'auteur, qui connaît très bien l'île du Soleil Levant. Faut-il baisser les bras lorsqu'on se croit responsable ? Ou ne faut-il pas tenter de trouver de l'aide et des issues autour de soi ? Vous aurez toutes les réponses, dans cette histoire, qui me laisse béat. Selon vous que signifie "Hikarie : vers la lumière" ? Bien plus, que ce que vous pouvez imaginer !

«Pas du tout, se vexa Liv. Je te l'ai déjà dit, tu me dois quelque chose pour m'avoir impliqué dans tes tourments. Je te réclamerai une nuit ; cette nuit ! »

 

Ma Note : ❤️❤️❤️❤️❤️/🖤🖤🖤🖤🖤 ~ Ce roman fût mon 1er coup de coeur de l'année 2021. Un univers dans lequel on a du mal à se laisser porter, peut-être parce que je cherchais au départ trop de réponse relationnelle... Puis au fil des pages et des mots justes d'Axel, je me suis totalement laissé envoûter par cette histoire. Un travail d'écriture qui a le mérite d'être souligné et surtout d'être lu ! Que vous soyez fan ou non du Japon, ce livre vous apportera beaucoup de valeurs. Pour celles et ceux qui souhaiteraient visiter Tokyo, là encore Axel fait parfaitement son job... Il nous emmène nous promener aux quatre coins de la ville et nous apprend le vocabulaire local. C'est là, que l'on ressent que l'auteur a vécu lui-même au Japon. Il en parle mieux que personne. L'aventure de Kyôchi est un formidable cheminement du "soi intérieur"... Rempli de dragons, de yokais, de magie et culture japonaise... Dont je ne vous dévoilerai plus aucun détail, le mieux étant de le lire ABSOLUMENT !

Ma critique est en ligne sur diverses plateformes : Babelio ~ BookNode ~ Livraddict. Tous mes liens sont disponibles directement sur mon linktr.ee.

«C’est ton choix, Kyô, soupira doucement l’étrangère. » - Liv

Les Pages Connexes à l'auteur :


Restez Connectés 🐱🌈 .
Smilla ~

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

| 03. [CHRONIQUE ROMAN]

| 01. [CHRONIQUE ROMAN(s)]