| 09. [CHRONIQUE ROMAN]

Hello mes étoiles d'amour ~
Après avoir attendu quelque temps avant de vous dévoiler ma chronique... C'est partie, je me lance ! Ce fût une lecture mitigée mais très complète. Si j'ai décidé de faire un article plus complet en plus de mon post Instagram c'est qu'il était essentiel pour moi de bien parler de chacune de ces nouvelles, puisque oui, j'aborde pour la 1ère fois sur le blog mon avis sur un recueil de nouvelles. Vous êtes prêts ?


 « Chroniques Macabres »

Date de parution : 05 mars 2021 ~ Nombre de page : 313 ~ ISBN 9798618330503

Format Ebook : 5€99 Format Broché 20€ ~ Genre Macabre/Soft Horreur

Il était une fois
:
Sully Holt écrivain de plusieurs ouvrages, décide de collaborer avec Cécile Lagravière. L'ambiance de chaque texte est fortement imprégnée du monde végétal et 7 d'entre eux sont illustrés par l'artiste Cécile, qui a su saisir l'esprit de ces nouvelles. À travers ses dessins, elle restitue l'atmosphère et le contexte de ces 10 histoires situées aux quatre coins de l'Europe et à différentes époques. Ce projet est avant tout la concrétisation d'un vieux rêve et un formidable partenariat qui allie art et littérature. Destinées à frapper l'imagination des lecteurs, les "Chroniques Macabres" se veulent sensuelles et glaçantes.


Biographie de l'auteure et de l'illustratrice :

★ Sully Holt, auteur depuis 2017 en auto-édition. Elle est née dans l’Est de la France, lectrice assidue et passionnée de Nature Writing. Elle est tombée tardivement dans l’écriture. Aujourd'hui, auteur de cinq romans, bientôt six ouvrages dont plusieurs recueils de nouvelles. Elle se partage, à présent, entre sa famille, son métier et l'écriture. L'horreur et les récits gothiques sont sa passion depuis de nombreuses années.
★ Cécile Lagravière est diplômée des Arts décoratifs de Paris dans les années quatre-vingt-dix. Graphiste de profession, elle n’a jamais abandonné le dessin traditionnel. Elle a réalisé les illustrations de ce recueil sur papier, à l'encre de chine, puis les a finalisées sur Photoshop pour le travail de la lumière.

«Je tiens la plus vieille clé au creux de ma main. La seule qui m'importe. La seule qui l'intrigue par son mystère et te condamne si tu y cèdes.» - Le collectionneur
 
La Synopsis 
Les contes de fées vous fascinent ? Et si... Barbe-Bleue ne cherchait finalement que le grand amour ?Et si... le Petit Poucet et ses frères n’étaient pas si innocents qu’on le pense ? Et si... la nature pouvait se révéler sombre et cruelle pour venir en aide à un enfant ? Les chroniques macabres revisitent les contes de fées de notre enfance avec un zeste d’horreur et un doigt de magie ancienne. Mêlant les époques et les lieux, elles redessinent les frontières de notre réalité. Laissez-vous séduire par le pouvoir des ombres et plongez dans les méandres de ces dix histoires extraordinaires.

Ma Note : 14/20

Ma Chronique :

★ Le collectionneur : Des amants indiscrets dont la curiosité sera punie, une porte, une clef, un terrible secret. L’amour peut-il tout sauver ? L’histoire d’un homme qui a toutes les richesses mais qui déçu par l’indiscrétion de ses amants au sujet de cette clef  qu’il ne faut pas utiliser, de cette porte qu’il ne faut pas ouvrir, tueras et gardera un souvenir de chacun d’eux, caractérisant un point particulier de leur identité tel pour l’un les pieds, l’autre les mains...puis vint celui qu’il pensait être le bon, celui qui résisterait et le libèrerait de cette collection, mais comme les autres il sera curieux, mais aura été assez prudent pour prévenir la police qui arrivera juste à temps pour le sauver de ce prédateur qui s’apprêtait à ajouter ses yeux à sa collection.

★ Mørketid : L’amour d’un jeune garçon pour ses six frères, prêt à tout et fait face à un monde cruel, le deviendra-t-il lui aussi ? Sur le thème du petit Poucet, un jeune garçon se prostitue pour nourrir ses frères ils seront enlevés par un homme tenancier d’une boite de nuit aider par sa femme. Le couple a sept petites filles. Ils lui proposent de continuer à se prostituer et en échange ils veilleront au bien être de ses frères. Contraint il le fera, il se rend vite compte que ses frères sont en danger et qu’il faut s’enfuir, les petits frères échangent leur place avec les petites filles qui meurent empoisonnées à leur place. Ils arriveront à s’enfuir poursuivis par le père qui veut se venger, mais il se fera dévorer par les sept garçons qui s’avèrent être des loups. Ces bêtes à moitié humaine que l’on disait disparues.

★ Verte l’eau : Une histoire comme un conte, vie et mort se mêlent. Une promesse non tenue, de reconnaissance et d’amitié sentiments de honte, de désir et de culpabilité. Un jeune garçon qui connaît richesses et privilèges ne tient pas sa promesse lorsque près de la mare il perdra son anneau auquel il tient beaucoup, où cet être étrange et repoussant lui rapporte en échange d’une promesse d’amitié. Il finira par accepter de le recevoir dans sa chambre en secret, mais lui promettra encore et encore de le présenter à sa famille sans le faire, la créature partira et le manque fera que le jeune garçon retournera vers la mare en implorant sans vraiment s’excuser. La créature l’emmènera avec elle dans cette mare... on retrouvera ses vêtements et chaussures sur le chemin vers la mare et le corps bien longtemps après noyé un sourire sur les lèvres mais l’anneau avait disparu. 

★ El Abuelo : La fatigue a envahit cet artiste peintre qui ne désire que réussir à dormir, un cactus géant appelé "el abuelo", ce qui signifie "grand père". Ce cactus était un cadeaux fait par sa sœur. La chaleur, la fatigue auront raison de sa raison et entouré par des formes blanches monstrueuses, il finira par dormir à tout jamais. Ne nous faisons pas un petit signe à Aurore aussi appelée Cendrillon, qui s'est elle quant à elle piquée à caude de l'aiguille d'une vieille machine à coudre ?

★ Jacob : L’enfer des camps juifs à travers les yeux de Jacob l’horreur de la guerre, des haricots magiques qui lui sauveront la vie et de la folie...

★ Rouge : Tel le chaperon rouge la petite fille tentera de sauver son petit frère, les soldats déserteurs ont tué sa mère et les poursuivent pour faire de même avec eux par crainte d’être dénoncés, la petite fille gelée brave les dangers et le froid aidée par la forêt et déposera son petit frère dans un tronc enveloppé dans la cape rouge. Les soldats seront tués par les loups et la forêt, on ne retrouvera que le petit garçon qui a survécu à tout cela grâce à l’amour et le sacrifice de sa sœur.

★ Alfonso : Tel "Aladin" et la lampe merveilleuse, Alfonso oppressé et torturé perdra son compagnon de révolte qui périra sous la torture. Pour sauver sa mère et venger son compagnon il acceptera la requête de ses tortionnaires, soit trouver la lampe  au cœur de la montagne. Il le fera et le génie de la lampe exhaussera trois vœux, le guérir de ses blessures qui l’auraient mené à la mort, venger son compagnon en tuant ses bourreaux, et donner la liberté au génie. Cette histoire est la plus difficile à lire, tant elle nous fait ressentir l’horreur des tortures endurées, du mal que l’homme est capable d’engendrer, à vouloir faire le bien, ne fait-on pas le mal ? 

★ Sœurs Sirènes : Ces sirènes qui dévorent les marins la nuit les attirants avec des chants mélodieux, elles se vengent ainsi des tortionnaires qui leurs ont fait endurer les pires sévices, les villageois ne les ont pas aidées. Il y a ce marin qui a survécu mais que l’envie de comprendre, l'a ramené sur la rive et faillit le mener à la mort. Le gérant de l’auberge lui racontera la légende de ses sirènes nommées sorcières, incitant le marin a quitter l’île avant qu’il ne soit trop tard. Celui-ci tentera de quitter cette île, mais trop tard. L’aubergiste était là pour remplir son rôle, le même que son père et son grand-père avaient occupé avant lui. Ils avaient provoqué ces horreurs, c’était aujourd’hui à lui de les nourrir pour contenir le mal loin du village. Les villageois savaient mais il fallait protéger le village...

★ Venez à moi : Un vieil homme qui vit dans ses souvenirs, sa femme et sa fille ne sont plus. Le cancer le ronge, il veut vivre ses derniers jours tranquille dans "son" coin de l'Alaska. Il aime jouer de l’harmonica pour sa gentille rate qui aime en retour l’entendre jouer.  Mais cette tranquillité sera perturbée par l’arrivée de chercheurs d’or, qui détruisent tout faune et flore. Il tentera de les chasser en leur infligeant des dégâts tels une attaque d’abeilles. Cela ne suffira pas, il fera donc venir des rats qui se multiplieront et envahiront le camp des chercheurs. Malheureusement, ils se trouveront trop nombreux et cela se retournera contre lui... Grâce à son harmonica et sa rate il arrivera à les mener jusqu’à une ancienne mine. Les chercheurs d’or se feront prendre au piège croyant y voir de l’or et tomberont tout comme les rats dans un puits sans fond. Il sera enfin seul et tranquille avec sa rate qui a survécu dans son paradis, ses souvenirs, ses fantômes, mais pour combien de temps encore sera-t-il là pour le voir...

★ Rêves de chair : Un châtelain défiguré souffrant de terribles cauchemars et de migraines, suite à la guerre, vit isolé, pour seule compagnie son ami, sa gouvernante et un jeune garçon. Un jeune médecin viendra afin de l’aider à se relever et retrouver une tranquillité et le goût de la vie, à la demande le l’ami du châtelain. Suite à la mort du jeune garçon dont le châtelain pense être l’auteur, il voudra disparaître pour ne plus commettre ses horreurs. C’est là qu’il comprendra que le jeune médecin est en fait un loup garou tout comme lui, et cela il ne le veut pas, il sait maintenant qu’il n’est pas l’assassin et fera tout pour tuer celui qui mettrait en danger les villageois. Y arrivera-t-il et ainsi sauvé le reste de son monde ? Cette histoire, est entre "La belle et la bête" et "La nuit des loups garous". La morale est qu’il ne faut pas se fier aux apparences et que le méchant n’est pas toujours celui que l’on pense.

Ma Conclusion :
A travers ces nouvelles, j'ai reconnu certaines histoires de mon enfance, les contes magiques et parfois plus effrayants. Ils sont dans ce recueil transposés de telle façon qu’ils en deviennent non plus effrayants mais totalement terrifiants. Il ne s’agit plus d’imaginaire mais d’une possible réalité, où la vie, la mort, la souffrance, l’amour, le courage, la peur s’entremêlent. Le bien et le mal s’opposent. L’envie de connaître, à chaque fois, le dénouement, emporté jusqu’au dernier mot ou jusqu’au dernier souffle. J’ai adoré les illustrations qui accompagnent les textes, elles adoucissent la gravité de chaque thème. Le seul bémol fût que j'ai eu du mal à entrer dans l'univers "court" de ces nouvelles et même parfois je me suis retrouvée à devoir les relire pour en comprendre le fin mot de l'histoire...


 

Où trouver ce roman :
Amazon & Bonne Lecture

 
Ma critique est en ligne sur diverses plateformes :
Babelio ~ BookNode ~ Livraddict~ Goodreads.
Tous mes liens sont disponibles directement sur mon linktr.ee.


.Restez Connectés 😻❄️.
~ Smilla ~

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

| 06. [CHRONIQUE ROMAN]

| 03. [CHRONIQUE ROMAN]

| 07. [CHRONIQUE ROMAN]